Aller au contenu principal

ADT 4112 : Persistance et transport des pesticides dans les agrosystèmes - niveau avancé

Objectifs :

Objectifs communs avec ceux de la session ADT 4111 :

Comprendre les phénomènes associés à la persistance et au transport des pesticides depuis le lieu de leur application jusqu’aux rivières.

Comprendre l’impact respectif des propriétés des molécules, des sols et du forçage climatique.

Objectif supplémentaire :

Etre capable de quantifier la persistance et préciser les sources d’émission de pesticides et les voies de transport (surface / sous surface).

 

Prérequis :

  • Connaissances en mathématiques et physique de niveau terminale scientifique. Bonne maîtrise de la navigation sur internet et des logiciels de bureautique.
  • Attention : l’accès à la plateforme numérique de formation nécessite une connexion à internet de bonne qualité (bande passante) pour pouvoir profiter de l’ensemble des interactions proposées.

Public :

Cadres techniques désirant un approfondissement de leurs connaissances sur la persistance et le transport des pesticides dans les hydrosystèmes.

Lieu/Contact :

Lieu : à distance, avec mise à disposition asynchrone des matériaux via la plate-forme e-pédagogique Moodle et des moyens d'échange synchrones avec l'enseignant.

Contact : Jean-Martin MERCKLÉ – 03 88 24 82 29

jean-martin.merckle(at)engees.unistra.fr

Intervenant :

Professeur à l’ENGEES (spécialité hydrologie)

Contenus :

Contenus communs avec ceux de la session ADT 4111 :

Qu’est ce qui conditionne les apports de pesticides ?

Diagnostic de la persistance à l’aide des propriétés physico-chimiques des pesticides.

Diagnostic des risques de transport par ruissellement et érosion et sous forme dissoute et particulaire.

Stratégie d’échantillonnage, purification, concentration et quantification des pesticides.

Evaluation de la toxicité des pesticides selon les cibles environnementales considérées (invertébrés, oiseaux, abeilles,…)

Utilisation des bases de données internationales pour évaluer cette toxicité.

Contenus supplémentaires :

Diagnostic avancé de la dégradation par quantification des signatures isotopiques.

Diagnostic des voies de transport des pesticides par la voie aérienne et les eaux souterraines, sous forme dissoute et particulaire.

Adaptation des protocoles d’échantillonnage et d’analyse pour utiliser les signatures isotopiques.

 

Méthodes et moyens pédagogiques :

Cette formation est exclusivement réalisée à distance via la plate-forme e-pédagogique Moodle (ou équivalent).

Trois types de contenus pédagogiques sont proposés : 

  • de courtes séquences de diaporama synchronisées avec l’enregistrement vidéo et audio correspondant aux explications de l’enseignant
  • des supports de cours classiques au format pdf pour capitaliser les concepts, formules, …
  • des exercices sous format Excel et Calc et des QCM pour tester les connaissances acquises.

L’enseignant est présent à distance de façon synchrone à un moment pré-déterminé (une classe virtuelle de 1h00) et pour consultation en dehors de ce moment par mail ou téléphone.

L’accès à la plate-forme pédagogique dédiée à la FAD et l'accès à la classe virtuelle sont compris dans la formation.

Modalités d'évaluation :

La présence à la formation sera évaluée grâce à l’historique des connexions et des activités élémentaires des stagiaires sur la plate-forme numérique et le cours proprement dit.

Les stagiaires évalueront la formation à l’issue de la session au moyen d’un formulaire spécifique à la FAD. Une attestation de stage sera envoyée à chaque participant.

Pour vous inscrire, cliquez ici