Aller au contenu principal

Partir étudier à l'étranger

Partir étudier un semestre (ou plus) à l'étranger au cours de son cursus est une magnifique opportinuté tant à titre professionnel (CV, maîtrise d'une langue, formations complémentaires) que personnel (ouverture à d'autre cultures, souvenirs inoubliables

L'ENGEES dispose d'un ensemble de partenariats académiques qui vous permettent d'aller étudier à l'étranger pour un, deux ou trois semestres (cas des doubles diplômes).

Vous pouvez réaliser :

  • Une mobilité d'un semestre, qui se déroule en règle générale au semestre 9 (3e année)
  • Une mobilité de deux semestres (8 et 9) dans le cadre du "Parcours Allemagne"
  • une mobilité en double diplôme de 2 ou 3 semestres (3e année + Stage de fin d'études)

Dans tous les cas, un contrat d’études est établi et validé par l'ENGEES, l'université d’accueil et étudiant, qui permet la validation des enseignements reçus chez le partenaire.

Partir un semestre à l'étranger

Tous les partenaires de l'ENGEES sont susceptibles d'accueillir des étudiants pour un semestre dans leurs formations. A vous d'étudier les programmes et destinations qui vous semblent les plus enrichissantes pour votre parcours.

Certaines de ces mobilités sont soutenues par des programmes de bourses (Erasmus, bourses FITEC).

Intégrer le parcours Allemagne

Le « parcours Allemagne » est un nouveau format de mobilité renforcée, permettant de partir dès le semestre 8 (2e semestre de la 2e année) pour une année complète, incluant le stage pratique d’ingénierie (SPI). Il est proposé pour 4 destinations :
• l’Université technique de Dresden,
• le KIT de Karlsruhe,
• l’Ecole de Magdeburg ou
• l’Université de Rostock. 
L’intérêt de partir pour une année entière ? Avoir des atouts supplémentaires pour l’insertion professionnelle, notamment un bon bagage interculturel et linguistique pour un futur travail dans un contexte international et tout particulièrement germanique puisque les perspectives d’emploi y sont bonnes pour l’ensemble des domaines de l’ENGEES.

Ce nouveau format de mobilité ne s’adresse pas qu’aux germanophones car l’offre de cours en anglais est importante, notamment au KIT de Karlshruhe et à la TU Dresden.


Partir en double diplôme à l'international :

L'école propose des doubles diplômes avec six partenaires à travers le monde spécialisés sur des thématiques variées. C'est un investissement important car étudier en double diplôme implique la plupart du temps de rallonger vos études d'un semestre. C'est un revanche un plus important pour votre CV, surtout si vous comptez travailler à l'international.

Les établissements concernés sont :
• Ingénieur à l'Université Nationale du Littoral en "Ressources hydriques" - Santa Fé - Argentine
• Master Of Science (MSc) à l'Université de Cranfield dans le domaine Water & sanitation for Development Environmental water management / Water and sanitation for development / Water and wastewater engineering - Cranfield - Grande Bretagne
• Master à l'Université de Cantabrie en "Génie côtier" , "Génie environnemental" ou "Ressources hydriques" - Santander - Espagne
• Master à l'Université de Hanoï (USTH) en "Hydrology & oceanography" -Hanoï - Vietnam
• Ingénieur à l'Université de Santa Catarina (UFSC) en "Génie Sanitaire et Environnemental" - Florianopolis - Brésil
• DESS ou Maitrise à l'Ecole de technologie supérieure (ETS) en "Energies renouvelables", "Génie de la construction" ou "Génie environnemental" - Montréal - Canada
 

Chaque double diplôme a un format et des contraintes spécifiques (calendrier, coût, ...) : contactez-nous si vous souhaitez plus d'informations.