Développement durable et responsabilité sociétale

L'ENGEES fait partie des 10 premiers établissements d'enseignement supérieur à obtenir le label DD&RS, en mai 2016. Ce label récompense des efforts inscrits dans la durée : l'ENGEES est la première première école d'ingénieurs alsacienne à avoir structuré sa démarche développement durable et responsabilité sociétale autour d'un plan vert. 

Parmi les 10 premiers établissements labellisés DD&RS

logo DD&RS

La démarche de l’école est mise en avant en mai 2016 par l’obtention du label DD&RS. Elle fait ainsi partie des 10 premiers établissements d’enseignement supérieur (8 écoles et 2 universités) récompensés. 

Ce label, issu d’une démarche nationale et gérée par l’association Cirses, est délivré par un comité de labellisation réunissant des acteurs des ministères soutenant le label (dont le MAAF), du RÉseau Français des Étudiants pour le Développement Durable (REFEDD), de la Conférence des Présidents des Universités (CPU), de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et d’un groupe de pairs et d’étudiants issus d’établissements d’enseignements supérieurs. 

L’audit de labellisation porte sur cinq axes : gouvernance, formation, recherche, gestion environnementale, politique sociale et ancrage territorial. Le label est délivré pour une durée de 4 ans avec un suivi intermédiaire à 2 ans.  L’école est donc détentrice du label DD&RS jusqu’en 2020.

Développement durable : une sensibilisation intrinsèque

La sensibilisation à la problématique de développement durable est intrinsèque à l’ENGEES de par son champ thématique environnemental. Consciente des enjeux liés à la protection de l'environnement et de la ressource en eau, l’école intègre depuis longtemps les objectifs ‘développement durable’ dans ses enseignements, dans ses recherches mais également dans son fonctionnement au quotidien. L’ENGEES est la première grande école d’ingénieurs alsacienne à avoir valorisé, structuré et amplifié ses actions DD&RS à travers la mise en place d’un Plan Vert qu’il a inscrit dans son projet d’établissement dès 2012. 

Plan Vert, la démarche exemplaire de l’ENGEES

Le Plan Vert est à la fois un plan d’action et un référentiel de progrès, dans  une logique de responsabilité sociétale et environnemental (RSE). Il permet à chaque établissement de s’autoévaluer en la matière et de fixer sa trajectoire et ses objectifs. Celui de l’ENGEES regroupe plus de cinquante actions selon les neuf défis de la Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD), fixés par l’État. Pour assurer sa réussite, cette démarche est partagée par tous les personnels et étudiants de l’école et s’inscrit dans sa stratégie globale au même titre que sa démarche qualité. 

Ce Plan Vert est évalué chaque année, de l’intérieur via l’évaluation des actions réalisées pour chaque défi et les différents diagnostics apportés (bilan carbone, suivi des consommations en gaz, électricité, eau, enquête déplacement, performance énergétique, etc.) ainsi que de l’extérieur, au niveau national, via un référentiel destiné à la mise en œuvre de ce plan dans une logique d'amélioration continue : le référentiel CGE/CPU DD&RS.

Quelques actions du Plan vert

Défi 1 : Une consommation et une production durables

  • Achat de mobilier 100 % éco-labellisé NF environnement
  • Achat de papier 100 % recyclé, non blanchi et non traité
  • Recyclage des gobelets café en plastique avec implication d’une association étudiante pour la récolte
  • Dispositif de prêt aux étudiants d’ordinateurs devenus obsolètes pour l’école

Défi 2 : La société de la connaissance 

  • Passage du « Sustainability Literacy test » pour les étudiants de 2e année (autoévaluation des connaissances en développement durable)
  • Prise en compte de la dimension ‘développement durable’ dans les rapports de stage et activités pédagogiques
  • Organisation d’un cycle de conférences sur le développement durable
  • 60 % des projets de recherche  traitent entièrement ou partiellement du développement durable
  • Participation de l’école au 7e Forum mondial de l’eau en 2015

Défi 3 : La gouvernance

  • Inscription du Plan Vert dans le projet stratégique de l’établissement 
  • Tenue annuelle d’un comité de suivi du Plan Vert
  • Nomination en 2014 d’un référent Plan Vert et en 2015 d’un référent ‘Egalité Femmes-Hommes’
  • Sensibilisation de la communauté : rubrique Bonnes Pratiques Environnementales (BPE) et Plan Vert sur l’intranet

Défi 4 : Le changement climatique et l'énergie

  • Maîtrise de la consommation en eau (division par 2 en 2014)
  • Réalisation de bilans Carbone (2008, 2010 et 2013)
  • Réalisation d’un diagnostic de performance énergétique (DPE) réglementaire
  • Mise en place généralisée de lampes basse consommation
  • Suivi et maîtrise des consommations d’énergie (gaz, électricité)

Défi 5 : Les transports et la mobilité durable

  • Réalisation d’enquêtes « déplacements » auprès du personnel et des étudiants
  • Promotion du vélo : participation du personnel au challenge « Au boulot à vélo »
  • Refonte et diminution du parc automobile des véhicules de fonction

Défi 6 : La conservation et la gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles

  • Les étudiants de l’association Natur’Astras mènent des chantiers nature en partenariat avec le Conservatoire des sites alsaciens
  • Conduite de projets de recherche en génie écologique : exemples de la cistude d’Europe, dans le delta de la Sauer, et du crapaud vert, dans l’Ostwaldergraben
  • Constitution d’une équipe de recherche en hydro-morphologie et en hydro-écologie au laboratoire LIVE

Défi 7 : La santé publique, la prévention et la gestion des risques

  • Formation de secouristes du travail (personnels) et aux premiers secours (étudiants).
  • Protection contre les incendies : conformité aux normes réglementaires
  • Sensibilisation des étudiants et personnel à la consommation d’alcool, aux addictions et aux règles d’hygiène et de sécurité 
  • Réunions et formation du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)

Défi 8 : La démographie, l'immigration et l'inclusion sociale

  • Des organismes spécialisés « handicap » sont consultés lors de chaque recrutement.
  • Accessibilité « handicap » évaluée à 80 % et des travaux en perspective.
  • Mise en place d’une politique « parité » (préconisations CGE et CDEFI) et nomination d’un référent Parité.
  • Information sur les bourses « critères sociaux et mobilité internationale » 

Défi 9 : Les défis internationaux en matière de développement durable et de lutte contre la pauvreté dans le monde

  • Collaboration dans le domaine de la recherche avec le Burkina Faso et le Cameroun
  • Partenariats académiques avec l’Asie (Vietnam), l’Afrique et l’Amérique latine : formation et échange d’étudiants
  • Accords de double diplôme avec le Maroc, l’Argentine et le Vietnam
  • Adhésion de l’ENGEES au Conseil Mondial de l’Eau .
  • Stages Pratiques de l’Ingénieur (SPI) des étudiants 2e année dans des pays en développement
  • Conseils personnalisés et livret d’accueil pour les étudiants étrangers.