Skip to main content

« Une formidable opportunité de voyager et de découvrir d’autres cultures».

Téo Garcia Martinez, étudiant en 2e année, est en stage au syndicat d'assainissement de la province de Namur en Belgique.

J'ai intégré au mois de mai dernier, le bureau d'étude interne au syndicat d'assainissement de la province de Namur : INASEP. Dès mon arrivée, j’ai reçu un accueil chaleureux tant de la part du personnel de l’entreprise que de mes colocataires

Mon stage s'inscrit dans un projet de réflexion menée sur la quantification des déversements par temps de pluie à l'échelle de la Province. L’enjeu de protection du milieu naturel n'était jusqu'à présent pas traité. La plupart des ouvrages présents sur le réseau, en particulier les déversoirs d’orage, ont été dimensionné d’un point de vue purement hydraulique. Ils permettent effectivement une évacuation des excédents d’eau par temps de pluie cependant les volumes déversés ou encore l’impact sur l’environnement restent indéterminés.  J’ai donc pour première mission de rendre compte du fonctionnement hydraulique des ouvrages de déversement. Par la suite, je déterminerai un moyen d’intégrer ces ouvrages aux modèles numériques existants. La phase finale sera un diagnostic d’impact des déversements établi sur un cas concret

Ce stage constitue une véritable opportunité de développer les compétences techniques acquises à l’ENGEES mais également de les appliquer sur le terrain. En plus de constituer une expérience très formatrice, le SPI (stage pratique de l’ingénieur) est également une formidable opportunité de voyager et de découvrir d’autres cultures. Bien que les métiers de l’eau en Belgique soient similaires à ceux que l’on connaît en France, les 400 km qui me séparent de Strasbourg suffisent à me dépayser.

La situation géographique me permet de profiter pleinement de mes week-ends et de visiter les environs. J’ai, notamment pu rejoindre une ancienne élève québécoise de l’ENGEES en Rhénanie-Palatinat afin d’y découvrir Cologne et les châteaux de la vallée du Rhin. Je poursuis donc cette expérience qui s’avère aussi palpitante sur le plan personnel que fructueuse sur le plan professionnel avec grand enthousiasme !