Aller au contenu principal

IMN 5214 : Restaurations écologiques : des retours d'expérience (session garantie)

Objectifs :

  • Renforcer ses connaissances en écologie de la restauration et ingénierie écologique (génie végétal, techniques mixtes).
  • Acquérir des connaissances naturalistes aquatiques et terrestres
  • Etre en capacité d’adopter un regard critique et opérationnel, d’argumenter, de proposer des solutions et de convaincre sur des opérations de génie environnemental ou de restauration en cours.
  • Etre en capacité de dialoguer avec les acteurs
  • Etre en mesure de réfléchir à ses capacités dans le domaine métier de l’écologie

Prérequis :

Les stagiaires doivent posséder des connaissances en bio-indication, qualité des milieux (chimie, biologique & physique) & gestion environnementale. De plus, la compréhension générale des dysfonctionnements d’une rivière et de la nécessité de restaurer et des objectifs du développement durable est demandé.

La maîtrise des approches bassin versant et des concepts liés à la géomorphologie fluviale/transport solide ainsi que des compétences en SIG, en droit et management de projet sont nécessaires.

Public :

Chargés d’études, chargés de mission, conservateurs, gardes nature, animateurs en environnement, techniciens rivière, gestionnaires d’espaces naturels, bureaux d’études en environnement.

Module de la formation initiale d'ingénieurs de l'ENGEES par apprentissage ouvert aux auditeurs en formation continue. Le public sera donc mixte : professionnels, demandeurs d'emploi et apprentis ingénieurs.

 

Lieu/Contact :

Lieu : à l'ENGEES à Strasbourg

Contact : Annick MARTINEZ – 03 88 24 82 36

annick.martinez(at)engees.unistra.fr

Intervenants

Professeur en hydroécologie et ingénieurs hydrobiologistes à l’ENGEES.

Contenus :

La restauration écologique est définie strictement comme « une action intentionnelle qui initie ou accélère la réparation d’un écosystème endommagé ou détruit, en respectant sa santé, son intégrité et sa gestion durable » (SER, 2004). Afin d’appréhender les différents enjeux de ce type de projet et acquérir des connaissances renforcées dans ce domaine métier, il est prévu un déplacement de trois jours sur trois sites d’étude différents en milieux aquatiques et terrestres: 

Jour 1 : Départ de Strasbourg- Visite des aménagements de l’Ill (Colmar) avec la présence d’un intervenant extérieur - Conférence ou sortie naturaliste en fin de journée.

Jour 2 : Rencontre avec la Petite Camargue alsacienne (PCA) – Découverte d’un programme ambitieux de restauration : création du Petit Rhin et opérations de redynamisation du Vieux Rhin - Conférence ou sortie naturaliste en fin de journée.

Jour 3 : Visite de sites en Hautes Vosges gérées par l’ONF. Enjeux en milieux forestiers et stratégies de restauration. Retour sur Strasbourg. 

Jour 4: Participation à un séminaire dédié à la restauration des milieux dans le cadre du Plan Rhin Vivant ou RAMSAR.

Méthodes et moyens pédagogiques :

  • Etude et réflexion autour de cas concrets avec déplacement sur site.
  • Rencontre sous forme de séminaires avec des acteurs directement impliqués dans les problématiques abordées.

Modalités d'évaluation :

Les stagiaires évalueront la formation à l’issue de la session au moyen d’un formulaire.

Une attestation de stage sera remise ou envoyée à chaque participant.

Pour vous inscrire, cliquez ici