Skip to main content

Mettre en place un plan de gestion de sécurité sanitaire des eaux

Pour la deuxième année, les élèves de 2e année d’ingénieur·e (2A) ont pu suivre l'unité d'enseignement PGSSE qui s’est déroulée mi-avril. Les élèves ont travaillé sur un cas d'étude réel "Mise en place du PGSSE sur le périmètre de Marlenheim".

Sortie des élèves UE PGSSE

Le plan de gestion de la sécurité sanitaire des eaux (PGSSE) a pour objectif principal d’améliorer la sécurité sanitaire de l’eau destinée à la consommation humaine par la mise en place de mesures préventives et/ou correctives et d’une surveillance des étapes de prélèvement / production / distribution d’eau potable par la Personne Responsable de la Production et de la Distribution d’Eau (PRPDE).

Après une partie théorique menée par les intervenants du SDEA et par Lucie Christmann (apprentie au SDEA en 3e année d'ingénieur·e ENGEES), une visite sur site des installations (puits de captage, station de traitement, réservoir) s’est déroulée le 15 avril. Les étudiant·e·s ont travaillé ensuite de façon pluridisciplinaire sur le projet, supervisé·e·s par Franck Perru et François Schetterlé du SDEA, Patrick Peigner de l'ARS et Jérémy Masbou de l'ENGEES. Ces interventions d'acteurs variés permettent aux étudiants d’acquérir une vue globale de l’approche PGSSE.

La refonte de la directive « Eau potable » déclarant l’obligation de mise en place d’un plan de gestion de sécurité sanitaire des eaux (PGSSE) par l'Union Européenne est entrée en vigueur le 12 janvier 2021. L’un des principaux axes de révision est l’obligation de mise en place d’un plan de gestion de sécurité sanitaire des eaux (PGSSE).