Aller au contenu principal

« Échanger avec un natif est très enrichissant, même pour sa propre langue ».

L’école d’été franco-allemande Die Brücke s’est tenue du 20 au 30 août dernier à l’UHA de Mulhouse. Une étudiante de deuxième année à l’ENGEES a participé à ce programme non sans une certaine pointe d’excitation mais aussi d’appréhension …

« Sur le coup, j’étais très enthousiaste à l’idée de participer à ce programme puis, quelques jours avant, j’ai eu un peu d’appréhension quant à mon niveau d’allemand, est-ce que je vais m’en sortir ? Ai-je un assez bon niveau pour intégrer ce programme ? Vais-je oser m’exprimer librement en allemand ? Mais en fait, l’ambiance était tellement sympathique et conviviale que mes doutes ont très vite été balayés ! Et puis, on se rend vite compte que tout le monde est dans le même cas » explique Alice.

Au départ une intervention de Marie Wolker,  directrice d’alsace Tech afin d’informer les étudiants de la mise en place de cette première édition lui a donné envie d’en savoir plus. Renseignements pris, Alice décide de s’inscrire. Très attirée par l’Allemagne, sa culture et sa langue, Alice se fait une joie de passer quelques jours en immersion « J’ai toujours beaucoup aimé l’allemand, mais à l’ENGEES on fait beaucoup d’anglais même si on a une LV2. L’idée du programme était bien car nous étions obligés de parler allemand notamment lorsque nous étions en tandem avec un étudiant allemand. Le tandem permet de s’adapter au niveau de l’autre et échanger avec un natif, c’est très enrichissant même pour sa propre langue » ajoute-t-elle. Entre visites, échanges linguistiques, rencontres avec des chefs de projets, journées de travail en équipes mixtes sur des projets soumis par des entreprises et des temps plus informels, les occasions de se rencontrer et d’appréhender la culture de l’autre ont été nombreuses et riches «  Nous avions beaucoup de travail mais aussi du temps libres notamment le soir pour discuter, s’amuser, cuisiner, apprendre à se connaître et comparer nos cultures respectives. J’ai rencontré plein de monde, Nous étions 29 et je peux dire que j’ai 28 nouveaux amis ! ».

Quand on lui demande ce qu’elle a appris durant ces 10 jours Alice répond « à parler plus librement en allemand et casser cette barrière que l’on s’impose souvent. Nous avons également appris à réfléchir à la mise en place d’un projet, notamment interculturel, à l’importance de l’interculturalité dans le monde professionnel d’aujourd’hui et à y intégrer d’autres dimensions notamment celle du marketing. Une vraie ouverture pour nous avec en plus, des échanges avec des professionnels qui pouvaient répondre à toutes nos questions ».

 Boostée par cette expérience, Alice envisage de traverser les frontières pour aller y travailler d’ici quelques années, « j’avais déjà envie de partir mais cette semaine d’immersion me donne envie d’essayer plein de nouvelles choses ! ». Nul doute que les attentes d’Alice ont été comblées.

Nous rencontrerContactez-nous