Aller au contenu principal

AIR 1112 : Enjeux, mesure et modélisation de la qualité de l’air extérieur

Objectifs :

Maîtriser le contexte et les enjeux de la qualité de l’air extérieur.

Savoir utiliser des outils de mesures et des outils de simulation de la pollution atmosphérique.

Prérequis :

Néant

Public :

Chargé.e.s d’études ou chargé.e.s de mission environnement de bureaux d'études et de collectivités.

Lieu/Contact :

Lieu : à l'ENGEES à Strasbourg

Contact : Annick Martinez– 03.88.24.82.36

annick.martinez(at)engees.unistra.fr

Intervenants :

Intervenants de la start-up AIR&D et de l'association ATMO Grand Est.

Contenus :

1er jour :

  • Petite histoire de la perception de la pollution.
  • Réglementation (française et européenne) et évolution, doctrines des services de l’Etat.
  • Quelle demande sociétale sur le sujet ? Critères de sensibilité de la population.
  • Les différents types de polluants : NOX (NO et NO2), particules fines, ozone …
  • Origines des polluants.
  • Effets sur la santé : corrélations entre concentrations et maladies (maladies cardiovasculaires …).
  • Etat des lieux spatial (Monde, Europe, France, Grand Est) et temporel (évolution dans le temps).

2ème jour :

  • Visite de stations de mesure de l’ATMO Grand Est (demi-journée).
  • Approche méthodologique.
  • Perspectives d’évolution.
  • Mesure : les polluants mesurés, principes de fonctionnement des capteurs, stations fixes et stations mobiles, incertitudes de mesure, validation des données.

3ème jour :

  • Modélisation :
    • Généralités sur les modèles : Que peut-on faire avec quel type de modèle ? Que ne peut-on surtout pas faire avec quel type de modèle ?
    • Les différents types de modèles (statistiques/empiriques, déterministes)
    • Les différentes échelles de modélisation (grosses mailles/petites mailles)
    • Données d’entrées : émissions, données météorologiques, conditions aux limites, topographie, concentration de fond
    • Phénomènes physiques pris en compte et pertinence par rapport aux objectifs
    • Résultats : validation et limites
  • Gestion d’un projet de qualité de l’air : acteurs en présence, jeu des acteurs …
  • Etude de cas : exemples concrets
    • Projet 1 : nouveau projet d’urbanisme (> 10 000 m2)
    • Projet 2 : modification d’un plan de circulation (fermeture de voirie, par exemple voies sur berges), impacts
    • Projet 3 : projet éphémère type évènement stade de France

Méthodes et moyens pédagogiques :

Théorie et présentation de cas concrets avec support en diaporama vidéo projeté.

Documents présentés distribués aux stagiaires soit au format papier, soit au format numérique.

Modalités d'évaluation :

Les stagiaires évalueront la formation à l’issue de la session au moyen d’un formulaire.

Une attestation de stage sera remise à chaque participant.

Pour vous inscrire, cliquez ici