Aller au contenu principal

Vainqueurs du Hackathon innovation responsable

Deux élèves de l’ENGEES, font partis des vainqueurs du Hackathon Innovation Responsable organisé par le BNEI qui s’est déroulé totalement à distance les 11 et 12 mars 2021. Retour d’expérience avec eux.

Les gagnants de l'équipe SETEC

Thomas Bureau et Florian Labaude, tous deux étudiant-ingénieur en 1e année à l’ENGEES ont souhaité participer au Hackathon organisé par le BNEI en mars dernier. Durant ce Hackathon, 4 grandes sociétés ont proposé des problématiques environnementales internes à leur entreprise. Une soixantaine d’étudiants, par équipes mixtes tirées au sort, avait 24 heures pour répondre au mieux à la problématique d'entreprise qui leur a été attribuée. Le vendredi 12 mars à 17 heures, les équipes ont dû rendre un livrable explicatif de leur solution et faire un pitch devant le jury associé à leur problématique.

Florian explique pourquoi il a souhaité participer : « Tout ce qui tourne autour des thématiques d’innovation responsable et de transition écologique, m'intéresse. Dans ce Hackathon tout m’a attiré : le fait qu'il y ait 4 vraies entreprises d'ingénierie ; 3 secteurs (transport, énergie, bâtiment) ; 4 problématiques autour de la transition écologique des entreprises ; mais aussi le défi sur 24h et la chance de pouvoir discuter avec des élèves d'écoles différentes que je ne connaissais pas. Enfin l'expérience, les connaissances que cela apporte, mais aussi l'engagement… »

Thomas était dans le même état d’esprit, attiré par le défi en 24h avec des étudiants venant de toute la France pour travailler sur une problématique en lien avec le développement durable.

Thomas et Florian sont tombés dans la même équipe avec 3 autres étudiants : 2 élèves de Centrale Marseille et un étudiant de ESEO-Angers. Face à deux autres équipes, ils ont travaillé ensemble et à distance sur la problématique de l’entreprise Setec : Comment  une société d'ingénierie peut-elle contribuer à travers les projets qu'elle réalise à la neutralité carbone envisagée à l'horizon 2050 ?

« Nous avons découvert la problématique le jeudi soir à 19h » raconte Thomas « et les coachs de Setec nous ont présenté le groupe et ce qu'ils attendaient de nous. L’équipe a ensuite effectué un brainstorming via Google Docs, listant tout ce qui nous venait à l'esprit en termes de réduction d'impact carbone. Nous avons alors trié et réorganisé ces idées en proposant des solutions pour chaque étape du cycle de vie d'un projet (extraction des ressources, transport, travaux, exploitation, fin de vie). Une fois le plan établi, nous nous sommes répartis les parties et nous avons presque tout rédigé dans la soirée. Le lendemain matin à 9h, nous avons eu un oral de mi-parcours avec les coachs de Setec pour voir l'avancement de notre projet. Nous avons terminé de rédiger le rapport d’une dizaine de pages, deux heures avant la deadline. Cette avance nous a permis de préparer plus sereinement le pitch que Florian a réalisé devant le jury ».

Les résultats ont été annoncés en direct sur Facebook dans la soirée déclarant l’équipe des Engessiens vainqueur pour le groupe Setec. Thomas a beaucoup aimé travailler sur la problématique attribuée : « C'était une question très large, étant donné la diversité des projets du groupe Setec, mais je suis très content de la manière dont y avons répondu ». 

Florian et Thomas conseillent aux étudiants de participer au prochain Hackathon. Pour tous deux, c’est une superbe expérience. «  Comme quoi en 24h on peut faire énormément de choses en étant impliqué et organisé, en plus sur la transition écologique, c'est encore mieux !! J'en ai appris beaucoup (social, connaissances techniques, travail en équipe, gestion du temps) » s’enthousiasme Florian. Thomas en retient également la bonne ambiance « et une adrénaline qui se dégageait tout au long du Hackathon ». 

Bravo à eux pour cette réussite et à tous les élèves ayant relevé le défi.

 

Source d'illustration : BNEI